Exposition Visite Guidée Du Fort Saint-louis à Fort De France du 19 au 20 septembre 2020

Du

19 samedi septembre 2020

au

20 dimanche septembre 2020

09h00

Fort Saint-louis (Base Navale Boulevard Chevalier De Sainte-marthe, Fort-de-france)

Plus d'infos sur l'exposition Visite Guidée Du Fort Saint-louis à Fort De France

L'exposition Visite Guidée Du Fort Saint-louis a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Fort De France 2020.

UN PEU D'HISTOIRE ...

------------------------

Fort Saint-Louis

Vers 1638, Jacques Dyel du Parquet, lieutenant général de la Martinique entreprend de bâtir une palissade pour fortifier la presqu'île rocheuse qui s'avance dans la très convoitée baie du « Cul-de-Sac-Royal ». A partir de 1666, de nombreux travaux renforcent la fortification sous l'impulsion des gouverneurs de Baas, de Blénac et d'Amblimont, avec l'assistance des ingénieurs Combes, Payen et Caylus qui le transforme en citadelle à la Vauban et donne au fort sa forme définitive en 1680. C'est à ce moment qu'il prend le nom de ''Fort Louis'' en l'honneur de Louis XIV.

Blénac décide d'y établir le pavillon Royal, siège du gouverneur de la colonie, et d'y installer le Conseil souverain. La ville de Fort-Royal, dont la construction a commencé en 1673, devient alors la capitale administrative de la Martinique, Saint-Pierre plus au nord, demeurant la capitale économique.

En pleine Guerre de Sept Ans, le fort résiste d'abord victorieusement à une première tentative d'invasion anglaise menée par l'Amiral Rodney en 1759. La seconde tentative en 1762 est une victoire pour les anglais qui rebaptise le fort ''Fort Edward'', en hommage à leur souverain. La Martinique est cependant restituée à la France par le traité de Paris du 10 février 1763.

Le ''Fort Louis rebaptisé ''Fort de la République'' en 1793, est pris une nouvelle fois par les Anglais le 20 mars 1794 et reprend alors le nom de ''Fort Edward''. La Martinique est à nouveau restituée à la France par la paix d'Amiens du 25 mars 1802 et le fort redevient ''Fort Louis'', mais il ne joue aucun rôle dans la défense de l'île lors de la seconde conquête anglaise du 8 février 1809. Le traité de Paris du 30 mai 1814 restitue l'île à la France et la Restauration donne lui donne son nom actuel de Fort Saint-Louis.

Son intérêt stratégique décline alors fortement face aux progrès de l'armement moderne, à tel point qu'il est abandonné et transformé en zoo à la fin du XIXe siècle. Des iguanes, les derniers pensionnaires de ce zoo sont d'ailleurs encore présents dans l'enceinte du fort. Après la Seconde Guerre mondiale, le Fort Saint-Louis est attribué à la Marine nationale et il est encore aujourd'hui la base navale des forces armées aux Antilles.